Acceuil>>Portail de la turquie>>Les régions géographiques

Région méditerranéenne

Région méditerranéenne

olympe

La région méditerranéenne, qui s’étend de Köyceğiz à la pointe de Basit, tout au long de la Méditerranée dans le Sud de l’Anatolie, occupe une superficie de 90 348 km², soit 11,54 % des territoires nationaux. Selon les résultats de l’ADNKS de 2008, la population de la région compte 9 050 691 habitants dont 6 291 842 vivent dans les centres urbains et 2 758 849 dans les zones rurales. Çukurova, qui est un des principaux centres industriels de Turquie, est une partie de la région qui s’industrialise rapidement. Les principales installations industrielles de la région méditerranéenne sont les usines de superphosphate et de sidérurgie d’Iskenderun et les usines de ferrochrome d’Antalya, outre les différents secteurs d’activités situés à Adana (principalement le textile). Antalya, « paradis terrestre » : Avec ses beautés naturelles et ses richesses culturelles et historiques, Antalya est une des plus importantes villes touristiques de la Turquie et du monde. Elle occupe une place prépondérante dans le tourisme national et accueille chaque année d’innombrables touristes par voie de terre, de mer et d’air. Pendant la saison touristique, plus de 500 avions atterrissent en moyenne par jour sur l’aéroport d’Antalya. L’évolution historique de la région se poursuit de 50 000 av. J.C. jusqu’à nos jours. On pense que la ville a été fondée par Attale II, roi de Pergame, au 2ème siècle av. J.C.. Les plages de Lara à l’Est et de Konyaaltı à l’Ouest sont les endroits rêvés pour nager. Les cascades de Manavgat, du Haut et du Bas Düden, Kurşunlu, Kekova, le paradis du yachting, Saklıkent, centre de sports d’hiver, ainsi que le parc national du Mont Güllük, la ville antique de Termessos et la grotte Karain, occupée dès l’âge de la pierre polie sont quelquesuns des sites intéressants situés à proximité d’Antalya. Kemer, un des plus beaux centres de vacances de la Méditerranée, est situé à l’Ouest du littoral d’Antalya. Le carnaval de Kemer organisé chaque année au mois d’avril apporte une note originale à la région.

duden

Située au Sud de Kemer et environnée de forêts et de baies naturelles plus belles les unes que les autres, Faselis est une ville portuaire antique. Au Sud de Faselis, se trouve la ville historique d’Olympe dont les ruines sont entourées de forêts de lauriers. Au Nord d’Olympe, se trouve un lieu sacré appelé Çıralı à 300 mètres d’altitude. Le gaz qui s’échappe des fissures rocheuses s’enflamme au contact de l’oxygène contenu dans l’atmosphère. Selon la mythologie, la flamme, qui brûle sans arrêt, sort de la gueule du monstre terrassé par le héros lycien, Bellérophon. Finike est un autre lieu de villégiature plus réputé pour ses orangeraies. A l’Ouest de Finike, se trouve Demre, de son nom historique « Myra » où le Père Noël, héros sympathique des enfants du monde, aurait vécu et serait décédé. L’église érigée sur l’emplacement de sa tombe est aménagée en musée du Père Noël. Demre accueille chaque année un festival qui célèbre ce personnage. Situé sur le littoral méridional d’Antalya, Kalkan est également un centre de vacances réputé. Sa marina est le lieu d’ancrage des navires de croisière bleue qui sillonnent la région. Dans les environs de Kalkan, se trouvent Patara, la plage la plus longue d’Europe, Xanthos, la capitale historique de la Lycie et Letoon, son centre sacré. Les villes antiques telles que Pinara et Tlos se situent plus au Nord.

aspendos

Région de Pamphylie et Aspendos : L’Est d’Antalya est connu historiquement sous le nom de la Pamphylie. Située à 18 km à l’Est d’Antalya, la ville antique de Pergé, est fondée par les Hittites. Toutefois, les vestiges datent pour la plupart de la période romaine. Les côtes de Belek, à 40 km d’Antalya sont parsemées d’installations grandes et modernes destinées aux estivants. A Belek, ville productrice de pignons de pin, se trouvent de larges terrains de golf, répondant aux normes internationales. La ville antique d’Aspendos, qui fut la principale métropole de la Pamphylie dans l’antiquité, est située à 50 km d’Antalya. Son plus important monument architectural est le théâtre, bâti au 2ème siècle après J.C. par l’architecte Zénon; c’est la construction antique la mieux préservée d’Anatolie. Aspendos est en outre un centre d’orfèvrerie très réputé. Side est l’une des plus importantes villes historiques de Turquie. Elle se trouve à 80 km à l’est d’Antalya sur une petite péninsule. Elle compte un théâtre qui peut accueillir 25 000 spectateurs et qui est le plus grand de la région. Les bains romains ont été restaurés et aménagés en musée. Le temple d’Apollon, l’agora, les nymphées, les murailles et les vestiges du port sont parmi les lieux les plus visités de la ville. Quant à la commune de Manavgat, elle est réputée pour ses cascades. Il est indiqué que la formation des cascades situées à 3 km au Nord de la ville est un pur hasard naturel et qu’elles sont vieilles de 235 ans. L’emplacement actuel des cascades était autrefois une grotte. On pense que le fleuve Manavgat a changé de lit à la suite d’un tremblement de terre, entraînant la formation des cascades actuelles. Alanya possède de très belles plages. Elle est la ville estivale la plus urbanisée du pays. La métropole moderne s’étend tout au long des côtes orientale et occidentale. La ville antique se situe sur un isthme plongeant dans le flanc de la Méditerranée en plein centre ville. Alanya était la capitale d’hiver de l’Etat seldjoukide. On y trouve donc de nombreux monuments datant de cette époque dont les plus illustres sont la forteresse et Kızılkule, littéralement « Tour rouge ». Par ailleurs, la grotte de Damlataş, qui abrite des stalagmites et des stalactites, est un autre lieu qu’il faut absolument visiter.

oymapinar

Région des lacs : Les principaux lacs de la région méditerranéenne se regroupent à l’ouest, dans la « région des lacs ». Isparta est située au coeur de cette contrée, et connu dans le monde entier pour ses magnifiques roseraies, son essence de rose et ses tapis. Au Nord d’Eğirdir, le plus beau lac du pays, se trouve la ville antique de Pisidie. Le temple d’Apollon, les bains, la basilique SaintPaul, le théâtre et les aqueducs sont les principaux monuments de la ville antique. Il faut passer par les jardins de roses pour atteindre le lac du cratère Gölcük, situé au SudOuest de la ville. On trouve 14 lacs dans les environs de Burdur. Les lieux les plus visités de la ville sont la grotte d’Insuyu, qui mesure 597 m. de long et comprend 9 lacs, le lac de Salda, rehaussé par ses plages de sable fin et ses beautés naturelles, les villes antiques de Cibyra et de Sagalassos, ainsi que les tumulus de Kuruçay et de Hacılar. Grande ville du pays du coton : Adana est la plus grande ville de la région méditerranéenne. Ce département est le principal producteur de coton, de riz, de sésame et de cacahuète de Turquie. Relativement développé sur le plan économique, il est également un grand centre industriel. Le plus important monument de la ville est le pont de pierre qui enjambe le fleuve Seyhan, construit sous l’empereur Hadrien. Il est possible de voir des exemples incomparables de la mosaïque romaine dans les villes antiques de Misis et d’Anavarza. Pays où la nature et l’histoire se fondent : Ses boulevards côtiers plantés de palmiers, ses parcs agréables, ses beaux hôtels, ses centres d’affaires et sa zone franche font de Mersin, une des villes les plus modernes de la région méditerranéenne. La Grande mosquée de Tarsus (1er siècle après J.C.), le Puits de SaintPaul, natif de la ville, la porte de Cléopâtre et les cascades de Tarsus sont les sites historiques les plus intéressants de cette ville. Sur la bande côtière MersinSilifke, se trouvent les villes antiques telles que Pompeipolis (Viranşehir), Canyteelis (Kanlıdivane) et Corycos (Kız Kulesi). Sur sa petite île à 200 m. aux larges des côtes, la vue que présente cette dernière est exceptionnelle. Au NordOuest de la tour, les grottes du Paradis et de l’Enfer sont des formations dues aux dépressions du terrain, de même que la grotte de Narlıkuyu, rehaussée de stalactites et de stalagmites. Méditerranée orientale : Situé à l’Est de la région méditerranéenne, Hatay présente une grande valeur touristique, non seulement grâce à ses richesses historiques, mais également aux splendeurs naturelles qui l’entourent.

hatay

Fondée en l’an 307 av. J.C. par Antigone, un des commandants d’Alexandre le Grand, la ville devient un important centre marchand, scientifique et religieux sous le règne de Rome et de Byzance. Iskenderun est la plus grande commune de Hatay. C’est en outre un important port industriel et commercial où se trouve la plus longue promenade littorale de Turquie. Uluçınar, à 34 km au sud de la ville, est un lieu de villégiature réputé pour ses plages (Arsuz). Les alentours de Kahramanmaraş, qui est d’une grande richesse historique, sont plantés de forêts. L’artisanat du cuivre, du laiton et du bois sculpté et incrusté de nacre sont très développés. Les bijoux en or et en argent de la ville sont également très réputés. Confectionnée à Dibek, la glace battue de Maraş est une des plus grandes spécialités de la ville.